Par Céline Curiol

Les lois de l’ascension

Roman

Quel est dans l’itinéraire de chacun le déclic qui remet en jeu une existence pourtant choisie ? S’agit-il aujourd’hui d’un basculement intime ou de l’onde de choc issue des ébranlements du monde, des soulèvements de certains de ses peuples ? Et comment ceux-ci entrent-ils en résonance pour devenir motif à résilience, à enrôlement ou à utopie ?

Ce livre se déploie sur quatre journées réparties sur les quatre saisons de l’année 2015. À Belleville, un quartier parisien emblématique de l’éclectisme urbain, six personnages se trouvent confrontés aux enjeux d’une révolution singulière. Journaliste, psychiatre, retraité, enseignant, chômeur, lycéen, ils vont se croiser selon une étrange partition du hasard, le déroulement d’un puissant jeu d’influences. Au fil de leurs interactions comme des malentendus qui les opposent, ils tenteront d’amorcer ce combat majeur sans lequel risque de leur échapper l’essence même de leur être.

Ce grand roman d’une décennie est celui de la quête grâce à laquelle chacun, résistant aux tremblements d’un système périmé, se relève plus vivant que jamais, pour réinvestir une existence où l’indépendance d’esprit se place désormais sous le signe de la solidarité.

{

L’idée de ce roman est née lors des révoltes de plusieurs pays du pourtour méditerranéen, lorsque je me suis heurtée à une question impérative : dans un monde de frénésie individualiste, était-il encore possible de faire la révolution ?

Les Lois de l’ascension se déroule en quatre journées réparties sur les quatre saisons d’une année. Dans ce roman où les points de vue se diffractent, Orna, Sélène, Modé, Hope, Pavel et Medhi sont embarqués dans des chassés-croisés qui vont révéler les contradictions douloureuses dans lesquelles ils vivent. Chacun devra alors se confronter à l’« ambition première » qui lui a servi de gouvernail mais qui n’est plus assez fiable.

L’individualisme est-il un mythe ou une évolution anthropologique ? C’est l’exploration de la façon dont une personne infléchit le parcours des autres, de la manière dont elle peut ou non choisir l’influence qu’exercent ces autres sur elle, qui m’a guidée. Ainsi ai-je cherché à cerner la complexité d’une époque où la destinée se joue dans une interdépendance réfutée.

Ce roman pose l’énigme des sentiments qui gouvernent des choix parfois antagonistes ou dissonants. Il explore la profonde influence qu’exerce notre environnement quand « la position de chacun engage le groupe ». Ce roman est celui du trouble qui nous saisit lorsque nous n’avons plus loisir de nous accommoder de nos compromissions. Celui de notre temps, de ses folies, ses débordements et ses exploitations, de ces choix dits individuels qui conditionnent pourtant le devenir d’une planète.

De révolution, il n’est peut-être plus permis de rêver tant la glorification de nos unicités nous a rendu odieux le sacrifice de nos vies. Mais peut-être nous reste-t-il à chercher en l’autre, dans l’étranger et l’étrangeté, la piste de résistances à la stérilité d’un système, à la destruction de la solidarité afin que persiste ce qui, en nous, est toujours à défendre, « cette part chaleureuse qui ne peut servir à rien d’autre qu’à être ».”

– Céline Curiol

A propose de l’auteure

Céline Curiol

Céline Curiol est l’auteure de romans et d’essais dont Voix sans issue (2005), Permission (2007), Exil intermédiaire (2009), L’Ardeur des pierres (2012), Un quinze août à Paris. Histoire d’une dépression (2014), Les Vieux ne pleurent jamais (2016). Ecrivaine par passion, ingénieure de formation, elle a travaillé comme journaliste indépendante pendant plus de dix ans aux États-Unis avant de vivre à Paris. Elle a traduit plusieurs textes de Paul Auster (Ici et Maintenant, La Pipe d’Oppen). 

Du même auteur

Draft

Varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes. Varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes.

Divi Builder

Varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes. Varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes.

Bloom

Varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes. Varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes.

Share This